Et l'humain dans tout ça ?? Outils collaboratifs et relations inter-personnelles : enjeux, freins, leviers et perspectives.

« Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde »
Gandhi.

L'usage des TIC https://www.tematice.org/recherche-education/ en général et des outils collaboratifs en particulier a entraîné une notable évolution des activités et des pratiques humaines ces quinze dernières années. Cette réalité sociale, qui va au-delà de la seule sphère professionnelle, engendre bon nombre de tensions et de polémiques, notamment en ce qui concerne la nature et la qualité des relations humaines. Ainsi, s'opposent les opinions et les discours des « pessimistes », convaincu de « l'antihumanisme de la révolution technologique » (Breton, 2000) et ceux des « optimistes », défendant l'idée qu'« internet nous permettra d'avoir plus de contrôle sur nos interactions, et donc plus de liberté » (Gates et al, 1995).

Comme le disait le célèbre penseur Francis Blanche, « face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement ».
L'ambition de l'atelier proposé n'est pas de contribuer à faire « enfler » ces polémiques. Il s'agira au contraire, sur la base de données factuelles partagées par les participants, d'engager une démarche de résolution de problème et de construire, collectivement, un outil d'auto-vigilance. En effet, dépassant la simple élaboration d'une check-list de « bonnes pratiques », cet atelier vise la prise de conscience des obstacles et des biais susceptibles de créer de l'incompréhension et du mal-être. Si le Monde change, cela implique des évolutions de postures, de points de vue.
Comment les anticiper, prendre en compte et les accompagner ?

image atelier_humain_tic.jpg (41.6kB)
image atelier_humain_tic2.jpg (37.4kB)






Merci à Claire Durox pour ces photos.



Déroulé de l'atelier
Durée Thématiques abordées Modalités d'animation Critique de la méthode
10 min Présentations : animateurs, problématique, enjeux et objectifs Classique présentation à deux voix. Contextualisation de la problématique de l'atelier et proposition de fonctionnement
15 min « Points sombres » des TIC ? Chaque participant note individuellement sur une page les « points sombres » des TIC. Il s'agit d'une approche générale de ce qui peut ne pas être positif lié à ces outils, ses utilisations, ses objectifs, ses modalités.... On aurait pu se dispenser de ce temps qui a fait double emploi avec le temps suivant. Par contre il s'est avéré que la question n'a pas été comprise de la même manière par tous (notamment l'aspect communication-interpersonnelle, ce temps aurait donc été mieux employé à discuter ensemble la question posée.
35 min Doutes concernant la dimension humaine dans l'usage des TIC Individuellement chaque participant écrit une idée par post-it, autant d'idées qui lui vient pour compléter les phrases suivantes : « Moi, lorsque j'utilise les TIC, j'ai des doutes sur... » ou « Moi, j'ai des doutes lorsque j'utilise les TIC car... » Chacun vient ensuite apposer ses post-it, en les lisant, sur la « cible » qui sera vidéo-projetée. Ce faisant, un essai de regroupement des idées sera mis en œuvre (patatoïdes). Les patatoïdes réalisés seront questionnés dans leur cohérence et une tentative de caractérisation sera faite. L'ambition était trop grande pour un temps trop court ! Un temps par 2 de reformulation des post-it aurait clarifié le point de vue des participants et peut être permis de constituer des patates plus facilement. De plus nous aurions du insister sur les expériences vécues par les participants
20 min Effort de traduction, exégèse et éléments de conclusion Les patatoïdes précédemment formés et caractérisés seront élevés au rang d'« axes ». Ces derniers, et les idées liées, seront promu de nouveau en terme d'« axes de vigilance » Ce travail est en fait trop compliqué à mettre en oeuvre en grand groupe.


Bref, "si on aurait su, on aurait pas fait comme ça". Malgré tout, le travail en petits groupes aura permis des échanges intéressants entre participants.
De notre côté, comme promis nous avons continué la méthode proposée, en voici le résultat :

Points sombres des TICS : issues de l'atelier (à venir)

Synthèses des doutes :