Présentation du cycle de formation aux usages numériques



Les enjeux de la formation dans l'écosystème territorial. La formation comme levier d'innovation et de créativité pour les territoires ruraux.

Développer le cercle vertueux de la coopération grâce au numérique en s'appuyant sur des espaces mutualisés, des tiers-lieux ruraux et des réseaux d'acteurs.

Les enjeux du numérique en territoire rural :
Enjeux sociaux : Mettre la technologie numérique au service du lien social et de l'accès aux droits
Enjeux d’attractivité : Contribuer à la création d'un écosystème numérique (formation, télétravail, entreprises…)
Le territoire irrigué par le numérique via les plateformes MDE-RSP :

image carte_plateformes_042014.jpg (0.1MB)

Une équipe formée à la médiation numérique au service de l’e-inclusion : « La médiation numérique consiste à accompagner des personnes vers l'autonomie, dans les usages quotidiens des technologies, services et médias numériques » - « L'e-inclusion n'est rien d'autre que l'inclusion sociale et économique dans une société de la connaissance »

Accompagner et essaimer pour favoriser un écosystème numérique permettant l'e-inclusion en territoire rural.

La formation : levier d’innovation et de créativité pour favoriser l’écosystème numérique en territoire rural.

Cycle de formation des animateurs-médiateurs pour nourrir une posture Tiers-lieux sur le territoire et favoriser les synergies positives.

3 phases :
- diagnostic sur l’ensemble du territoire : journée d’évaluation de l’environnement numérique de chaque territoire des plateformes MDECS-RSP. Évaluation des besoins en formation de chaque animateur. Rencontre avec des acteurs du territoire afin de mettre en place un terreau propice au partage d’expériences et la mise en commun de compétences. Cette phase de diagnostic préalable permettra également d’identifier et de qualifier les différents écosystèmes numériques des territoires.
- réunions collectives : une 1ère réunion : bases de la culture numérique / une 2ème après la formation individuelle pour bilan et transfert de compétences. Il s’agira d’identifier chaque animateur-médiateur comme « référent » d’un outil numérique au sein du réseau. Cette dernière réunion collective sera également l’occasion d’évaluer les différents écosystèmes numériques identifiés afin de mettre en place des actions d’essaimages courant 2015.
- phase de formation aux outils sur chaque plateforme : former chaque animateur individuellement, dans leur environnement de travail sur 1 à 3 outils spécifiques définis en amont, à raison d’une journée avec chaque animateur-médiateur. Ces rencontres autour des outils ont pour objectif d’apporter un premier niveau de compétences techniques sur des outils nécessaires à leurs pratiques professionnelles.

Territoire rural, formation et itinérance :
image BanTiersTruck.jpg (43.8kB)
Le Tiers-Truck est une initiative nomade qui vise à promouvoir les modes de vie durables que l'on peut trouver dans les tiers-lieux fixes. En effet le modèle «tiers-lieu fixe» n'a pas forcement de sens sur certains territoires : les territoires ruraux. La répartition démographique et l'éloignement géographique implique d'avoir des initiatives au plus proche des citoyens-usagers mais sans pour y avoir suffisamment d'affluence pour justifier une initiative permanente ayant pignon sur rue.
Concrètement, le Tiers-Truck est un camion aménagé permettant de déployer un Tiers Lieux éphémère autour du camion et d'y animer les activités que l'on trouve dans ce type de lieu. Contrairement aux camions traditionnels déployant des Tiers Lieux éphémère, et ne transportant que du matériel permettant d'animer ces tiers-lieu éphémères, le Tiers-Truck permet de s'affranchir d'un lieu physique d'accueil pour ce type d'événement. Il permet donc d'essaimer le modèle Tilios plus facilement, avec plus de flexibilité et d'aller sur des territoires plus réculés comme les zones rurales.
À travers l'arpentage du territoire, il permet la promotion des modes de vie durables, la réappropriation de toutes choses et la consommation collaborative et la formation des acteurs territoriaux au sein de leur écosystème.

Formation initiale et continue : création d’un pôle numérique régional de formation en Lozère

- Codi n camp : école de codeurs
- Licence Conduite de projets collaboratifs "Montpellier SupAgro" institut de Florac
- BTS informatique Lycée Peytavin
- Formation numérique UPVD …