Prénom : Mélanie
Nom : Lacayrouze

Aider les acteurs de la communauté éducative à se relier et coopérer, notam. avec des outils numériques

Je souhaite : Proposer un projet à accélérer par l'intelligence collective
Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous proposez ? : Je fais partie de l’éducation nationale et lors de mes deux ans d’enseignement (dans une dizaine d’écoles) j’ai relevé un manque de concertation, de coopération, et de culture du numérique chez les enseignants du premier degré.

Un important volume horaire est dédié au temps de concertation des membres d’une équipe, ce qui est une bonne chose en soit. Cependant, le format de réunion, toujours assis autour d’une table avec de longues discussions, gagnerait à être diversifié.

En classe il y a peu de pratiques coopératives, de prise en compte des individus, avec souvent une vision fragmentée de l’enseignement en différentes matières cloisonnées.

Le numérique, bien que présent, est souvent relégué en fond de classe pour un ou deux usages très ponctuels. Ceci est révélateur d’un manque de connaissance de la culture numérique chez les enseignants dans leur pratiques de classe.

Je veux inventer un métier pour aider les professeurs des écoles à mieux fonctionner entre eux, avec les élèves et utilisant des pratiques coopératives et du numérique.
Je voudrai que le groupe m’aide à imaginer comment inventer ce métier, concrètement.
Quelles compétences? Comment vaincre les réticences du rectorat ? Comment se faire payer ? (Trois questions liées, à résoudre de façon non linéaire)

Question posée au groupe : quelle stratégie employer pour avancer ?