Animer un réseau à distance : les outils à mettre en œuvre.

Un collectif régional de maison de service public fonctionne depuis des années avec des outils , le niveau national arrive et propose de nouvelles modalités de fonctionnement
Initié par Sandrine Percheval
Rédigé par Christian Resche
Participants à l'atelier : Mireille, Nathalie, Virginie, Mickaël, Claire, Emmanuelle, Agnès, Sophie, Mélanie, Sylvain, Hélène, Christine, Élodie, Christian

Synthèse de l'atelier

A quelle question doit répondre l'atelier ?
Quelle complémentarité entre nos outils au niveau local par rapport aux outils du niveau national

3/4 mots-clés :
#maison de service au public, #échelle, #outil

Éléments importants de la discussion
Question du niveau national qui propose sans une véritable concertation
Une organisation dynamique déjà existante au niveau régional
Des outils existants bien utilisés pour certains, moins pour d'autres
La question aussi du rôle du financeur
Intérêt pour les utilisateurs
Éviter les doublons, pour ne pas augmenter la charge de travail
garder la dynamique du niveau régional, en jouant le jeu au niveau national

Des questions que l'on se pose, problèmes à résoudre, à explorer :
apport du niveau national important pour une visibilité et reconnaissance de nos métiers, mais se pose la question de sa pérennité

Propositions concrètes d'actions :
Sandrine propose un plan d'action sous forme graphique, il est disponible pour le mettre en ligne

Notes prise en commun

Participants à l'accélérateur : Mireille, Nathalie, Virgine, Mickael, Claire, Emmanuelle, Agnès, Sophie, Ménalie, Sylvain, Hélène, Christine, Elodie, Christian

mireille journaliste en reconversion
en transission animatrice d'un réseau de pro
nathalie : reseau de télétravailleur autour de l'ecri
virgine : dev logiciel
mickael : Geek et dev
Claire : labo du collectif outiller le collectif
Emmanuelle : consultante en com, association les wondermeufs, à la recherche d'outils
Agnès : contente, neo-arrivante sur Montpellier, secteur culturel
Sophie C4D : ingénierie de projet
Ménalie : Toulouse éducation en transissions
Sylvain : accompagne les projets participatifs,
Hélène :réseau départemental EEDD dans le Gard / doc et Communication
Christine : réseau CARIF OREF emploi formation / spe qualité
Elodie : hub créatif / belge, transition économique, anime un réseau de partenaires
Christian : Supagro Florac, utilise depuis longtemps les outils à distance

PRESENTATION DU PROJET -
Sandrine : l'ADRETS (Association en réseau des territoires et des services), 8 départements de la Haute Savoie aux Alpes Maritime : accessibilité des services au public dans les montagnes. Les services sont de moins en moins accessibles et de plus en plus dématérialisés : les Maisons de services au public sont apparues et elles ont créé l'association pour l'animation territoriale en PACA puis en Rhône-Alpes : manque de formation (accueil en territoire rural), CAF, Pole emploi, recherche de services à domicile : permet d'avoir un accueil humain.
Nous on anime ce réseau et on a mis en place des outils en raison des territoires très isolés
- Liste de discussion (fonctionne)
- Newsletter
- Wiki : cartographie et fiche d'identité, FAQ (pas très collaboratif), redondance avec la plateforme nationale
- Visioservices de 2h/mois sur une thématique précise choisie par vote, échange de pratiques
- AG annuelle

Financement : comité de massif depuis 2007 (50%) = 2 régions (PACA et Rhones Alpes) +état

Problématique : on est le seul réseau à cette échelle macro mais une animation nationale est apparue il y a un an mise en place par le CGET (Commissariat Général à l’Égalité des Territoires) et la caisse des dépôts liée à la labellisation "maisons de services au public" : plateforme, annuaire, groupes de travail, forum : quelle est la place de nos outils mis en place depuis 20 ans ???????
La plateforme nationale n'existera peut-être plus dans 1 an

animation du niveau national : financeur + annuaire +
multiplication des outils / attention à la redondance surtout pour l'annuaire.
Les porteurs de projet s'inscrivent à la plateforme, obligation de participer aux réunions.
A quel public s'adresse la plateforme ? Les porteurs de projet et interconnaissance et nouvelles idées.
Les outils vieillissent.
On peut récupéré les ressources au niveau national + l'annuaire sous tableur
1000 maisons de services publics
5 personnes pour l'animation nationale (on est 6 pour 80 maisons de services au pays)

VOS QUESTIONS :
question de l’intérêt du réseau national / nous
qui anime le niveau national ?/ combien de personne ?
pourcentage de participatif/d'ouverture pour le niveau national : 5 personnes au niveau national
une idée du coût de ce dispositif national


PROBLÉMATIQUE :
Nous avons en place des outils au niveau régional qui fonctionnent bien et le niveau national arrive et propose d'autres outils sans intégrer les nôtres
"j'aimerais que le groupe m'aide à réfléchir a la complémentarité de nos outils au niveau local par rapport aux outils du niveau national"

PLAN D'ACTION
3 aspects de la problématique :
à part complémentarité porteurs peut-être amener des méthodes d'animations collaboratives avec risque de l’éphémère

qu'est-ce que vous apportez avec vos réseaux ?
quelles spécificités et plus par rapport au apport du national ?
nouvelle fonction dans l'animation de réseau :
Objectif : outil de com au niveau national et animation au niveau local
Niv. régional : pas seulement les outils, mais aussi le côté animation et côté humain.

Qu'est ce que cela nous apprend ?
comment cela peut-il nous aider à penser le coup d'après (en termes de services) ?
relais national ?
apport de contenu depuis le régional vers le national.
ex : développement du chargement automatique (interopérabilité) des infos remontantes.

écosystème : comment dans environnement passer du parasitisme au symbiotisme entre le national et le régional
passage à l’échelle -> peur de perte de l'identité
reste question de la fourniture de contenus -> valoriser la production des contenus sur les vingt dernières années (créer boîte à outils)
problématique : avoir un train d'avance
être en partenariat

Transformer les choses en boite à outils
à quoi doit-on (peut-on) renoncer à l’occasion de cette nouvelle donne ?
Obsolescence des outils. réflexion sur les outils.

La question du point de vue des agents :
les mettre en situation de décider où chaque chose doit être (à quel niveau)
réunion des agents
outils d'évaluation ?
Les outils doivent être utiles. Et à quoi ?

diversifier les sources de financement

questionner le réseau national sur l'ouverture des données.
y-a-t'il un intérêt à partager les informations entre réseaux locaux ?

repenser des pôles, un niveau local et des pôles plus vastes avec d'autres communautés.

animation nationale se superpose à l'animation régionale
les enjeux sont peut être ceux de l'autonomie tout en faisant la jonction entre le régional et le nation . Des liens sont intéressants.



besoin d'avoir espace commun et demander de créer celui-ci au niveau national. introduire du collaboratif dans l'animation du réseau national.
remettre le national au niveau national et remette et l'animation locale au niveau local.

synthese
voir compte rendu image
double jeu se fait de façon intuitive
PLAN d'ACTION

notion de double jeu
projet

- comment faire bouger un mammouth (être une souris?) :=)
redéfinir une animation locale avec notre réseau
avec les autres réseaux également
- avoir un train d'avance, sortir des frontières, travail avec Europe , etc...
être force de proposition...

FAIRE PLUS :
prendre le "pouvoir" sur les réunions nationales
question d'un renoncement / choix des outils

Bilan de l’accélérateur
- est ce que cela apporte une valeur ajoutée
- intérêt de l'entendre d'autres personnes
- donne des elts pour la stratégie
- permets de découvrir des problématiques
- un plan d'action à la fin