Coopération ouverte, coopération fermée. Comment créer de l'interculturalité dans les lieux/projet. Sortir de l'entre-soi des filières/métiers ?

Atelier initié par Florine
Rédigé par Marie
Participants à l'atelier Florine, Thierry, Sylvain, Nat, Marie

Synthèse de l'atelier

A quelle question doit répondre l'atelier ?
Comment créer de l'interculturalité dans les lieux/projets? Comment sortir de l'entre-soi?
Format d'animation

3/4 mots-clés :
#interculturalité #ouverture #coopération

Des questions que l'on se pose, problèmes à résoudre, à explorer :
Quels moyens mettre en œuvre pour sortir de l'instinct grégaire de la coopération fermée?

Propositions concrètes d'actions :
- n'avoir rien à perdre, rien à prouver
- un maître-mot : FAIRE pour que l'ensemble s'ouvre, à partir de là, l'ensemble va - - se créer et la coopération se met en œuvre
- créer de la respiration : ouvrir régulièrement son champ d'action/ le faire à d'autres acteurs. pour rendre tangible
- créer des événements réguliers pour expérimenter : mois de l'ESS, moustic
- revenir à soi-même, à ses besoins et ceux auxquelles répondent le groupe
- pouvoir facilement partir : rester libre
- accueil des nouveaux membres, quels soins donner

Prise de notes collaboratives

Comment sortir de l'entre-soi ?

entrées :
question : le soi ? Qu'elle ouverture je me donne ou mon "groupe" se donne ?

Ses propres expériences ?

- entrée métier est réducteur. Ex en Cévennes (milieu réducteur) : parler plutôt de centre d'intérêt. Donner la place à la créativité
- coopération fermée? la coopération se fait au sein d'un groupe, dans un autre groupe
- Tiers-lieu alternatif, dans institution : pb incompréhension, culture différentes. Institutionnel / professionnel / alternatif . Ne pas se focaliser sur les différences.
mondes séparés qui ont du mal à se comprendre.

Besoins différents : personnels ou professionnels? Différents ressorts pour coopérer. Coopérer entre eux = contre eux.
volonté politique peut permettre développer la coopération. Débat institutionnel/alternatif stérile? Professionnel(salariés)/ Alternatif
comportement grégaire se met en place dans un groupe malgré l'ouverture de départ => pyramide de Maslow

- faire des petites choses avec des bénévoles : l'intention est pas la même grands moyens - institutionnel => comment faire ensemble? Sans se faire instrumentaliser?

- habitat participatif : lieu peut cristalliser des freins / groupe a une conscience organique => peur d'une forme de mort, d'aliénation

- mise en réseau de laboratoires med : seule, puis au bout de 3 ans, changement s'opère. Approche interculturelle, grande richesse
quelle ouverture face au free rider? Nous sommes parfois des free riders dans des milieux contraints.

Comment le groupe fonctionne ? Co-responsabilité

Pépite : comment on limite l'effet d'échelle qui diminue la responsabilité ?
Une même personne peut se positionner différemment dans un groupe. (proactif, observateur, inactifs)

L'absence de changement = figé
quand nouveaux intervenants, nouvelles idées, changement = risque d'aliénation, mais seul moyen de continuer à vivre. or, les individus ont peur du glissement du groupe (passage à une autre composition qui risquerait d'en modifier le sens) alors que l'objectif à atteindre peut se nourrir de cet apport.

en tant qu'intervenant dans un groupe, on joue le rôle de "free rider".

Habitat participatif : expérimentation
2 personnes ont écrit un projet et envoi par mail. Proposition de lieux. 10 personnes intéressés. 2 mois plus tard, des personnes qui ne se connaissaient pas s'engagent. Coopération très ouverte, puis progressivement le groupe se ferme.

questionner l'hospitalité des lieux

expérience militaire contrainte : au bout d'un moment, création d'un esprit de corps. Plutôt mourir que de laisser dépérir le groupe. ici pas de coresponsabilité : individuation vers coopération. ritualiser l'aliénation?

respiration nécessaire : individuation, coopération
de même, si le groupe défini rituellement quelque chose à faire d'ouvert aux autres, les autres rentrent
puis, phase de coopération en cyclant.

Écho : design patterns sur les bonnes pratiques

Un groupe c'est quoi ? Généraliser c'est faire des méthodes et a peut ne pas marcher.

Coopération = coresponsabilité?
Faire ensemble, coopérer, décider ensemble

Quels moyens mettre en œuvre pour sortir de l'instinct grégaire de la coopération fermée?
n'avoir rien à perdre, rien à prouver
un maître-mot : FAIRE pour que l'ensemble s'ouvre, à partir de là, l'ensemble va se créer et la coopération se met en œuvre
créer de la respiration : ouvrir régulièrement son champ d'action/ le faire à d'autres acteurs. pour rendre tangible
créer des événements réguliers pour expérimenter : mois de l'ESS, moustic
revenir à soi-même, à ses besoins et ceux auxquelles répondent le groupe
pouvoir facilement partir : rester libre
accueil des nouveaux membres, quels soins donner?