sprint ecriture
Initié par Jean Sallantin Rédigé collectivement, animé par Nadine Jouanen
Participants : Frederic Bourg, David Chavernac, Stéphane Girerd, Nathalie Agbagla, Ioana Suciu, Valentin Lhoste, Jean Sallantin, Luc Chinel, Laurène Grangette, Sarah Clerquin

Synthèse de l'atelier

A quelle question doit répondre l'atelier ?
réflexion sur le préambule d'une charte pour les débats numériques

3/4 mots-clés :
#croyance, #hypothèse, #preuve, #intégration, #écologie, #rendre audible, #auto-modération#charte, #argumentaire

Éléments importants de la discussion
l'atelier s'est organisé sur la base d'un atelier mené le matin dans le forum ouvert ayant dégagé 5 chapitres:
1. ouvrir / fermer un débat
2. compléter, faire vivre un débat
3. faire aboutir un débat
4. synthèse
5. archiver un débat
Lexique

Prise de notes collectives

Ecriture des préalables, des raisons d'une charte pour les débats numériques --> réflexion sur le préambule de la charte (pourquoi une charte ?)

LEXIQUE :
fake = personne faisant semblant, apporter des éléments qui rentrent dans un débat pour placer un produit..., fausse information)
troll = personne qui ne fait pas avancer le sujet (perte de temps)
stakeholder = partie prenante
poorholder = ceux qui subissent les décisions des stakeholder sans être vraiment consulté, n'ayant pas pu s'exprimer

1. ouvrir / fermer un débat :
qui (légitimité d'un animateur, d'un participant...) , présentation des participants selon une charte de présentation [Est ce que cela ne fait pas trop de charte ? c'est pour cadrer la présentation, pas de débordement ]
quoi : échange entre plusieurs personne sinon plus de débat, avec des arguments :
(pas simplement des opinions, émotions: contrôle de ces dernières)
le vécu peut servir d'exemple, mais attention à ce que ça n'enferme pas les gens
quand,où ouvrir/fermer un débat,
traçabilité des débats (essoufflement/naissance), -> faire vivre + archiver
modération (droit de fermer un débat, mettre en stand-by...)
Favoriser la mise en lien entre les participants (tour de table ? brise glace ?...)
positionnement, mise (pour ouvrir) et remise (pour fermer) en contexte

L'entrée du débat nécessite un initiateur pouvant être un animateur, un participants ou autre. Tout le monde peut initier un débat comme il peut déléguer son animation à un tiers plus apte ou qualifié à le faire. L’animateur se charge d’expliquer les règles de présentation de à chaque participant de façon à créer un contexte de confiance.
Il y a débat si plusieurs personnes échangent des arguments construis en maîtrisant ses émotions, sans que les opinions soit livrées seules.
commentaire:
les deux premières phrases nous semblent adaptées. Nous trouvons que la référence à la "maîtrise des émotions" devrait plus reposer sur la notion "d'affect", i.e. légitimité de différents points de vue mais éviter la confrontation.

2. compléter, faire vivre un débat
identifier les redondances, les boucles, et les "enlever" en accord avec le groupe
conscience du timing
motivation, incitation, implication
neutralité
facilitation
participation
reformulation
cœur du sujet – intention du débat
animateur – autoriser tous les points de vue – mise en lien – répartition de la parole
l'expression des timides ? - variétés médias d'expression
bienveillance des échanges – parler en son nom – laisser la parole à l'autre – favoriser le non jugement et la remarque 'justifiée'.

Faire vivre un débat nécessite la définition de plusieurs rôles, notamment présence d'un facilitateur neutre, autorisant tous les points de vue, et les reformulant de façon bienveillante pour les mettre en lien et éviter les redondances.

Le rôle de ce facilitateur est également d'inciter et motiver les participants, en répartissant la parole et en les faisant participer ensemble pour stimuler leur implication dans le débat.

De façon à permettre à chacun de s'exprimer selon son aisance, plusieurs médias d'expression sont peuvent être proposés (chat, voix, pad...)

Un maître du temps est identifié en début de séance, il est garant de signifier l'avancer du temps au fur et à mesure du débat en fonction de l'organisation de ce dernier(par exemple, si débat de 2 h, il fait signe toutes les demi heures)

3. faire aboutir un débat
Un débat est abouti si tous les participants estiment avoir pu s'exprimer librement et ont pu écouter toutes les parties concernées, en prenant en compte les contraintes temporelles, organisationnelles (ex : taille du groupe) et éventuellement de différences culturelles

La qualité du débat va s'apprécier en fonction de l'ouverture d'esprit montrée, de l'écoute mutuelle mais aussi par le fait d'aboutir à un panel de solutions et compromis

est-ce que tout a été abordé?
compréhension,
réciprocité, ouverture d'esprit
épuiser les arguments, a-t-on écarté un participant potentiel?
convergence, panel des solutions, compromis
cartographie "complète"(vue globale) de la question, a-t-on écouté les petites voix (stakeholder vs poorholder*) (plutôt dans la ligne précédente)
garder en point de mire les contraintes (temporelle, différence culturelles...)

4. synthèse :
La synthèse peut être rédigée pendant ou après le débat. Elle doit permettre une prise de recul assez suffisante par rapport au sujet et aux discussions.
Elle doit synthétiser et retranscrire l'ensemble des thématiques abordées lors du débat. Pour faciliter la compréhension, il est parfois important de respecter l'ordre d'avancement du débat et de structurer les propos.

Cette synthèse peut se faire sous la forme d'une cartographie qui doit rester compréhensible.

La synthèse doit être soumise à l'avis de tous les participants pour son acceptation.
Qu'est ce que la synthèse ?
Prise de recul
regard global
état des lieux de ce qui s'est dit/
retranscrire
la synthèse est organisée, plan (liste des thématiques)
un début/Une fin = une entité

différent d'un résumé mais elle peut servir au résumé
Comment on fait la synthèse .?
Qui fait la synthèse.?
externe ou participant au débat ?
place du ressenti dans la synthèse (jamais vraiment objectif)
son objet n'est pas de répondre au débat

différent de l'analyse :
Quel est l'objectif de la synthèse ? à qui s'adresse-t-elle ? -> une synthèse est une synthèse, non ?
Faire ressortir les grandes lignes du débat

5. archiver un débat
a quel moment on archive un débat (à chaud? à froid?)
On archive le débat quand la synthèse a été faite
Les archives doivent être doublées

quels support de diffusion mais aussi de sauvegarde?
Support numérique + diffusion ciblée sur supports papiers (produits dérivés)

Une ressource mal indexée est une ressource qui n'existe pas. Aussi, au moment de l'archivage, il est essentiel de choisir les mots clés adaptés pour que l'archive soit accessible facilement.

quelle visibilité lui donner (public, privé, embargo?) partageabilité ?
Respect des droits : liberté (de participation), droit des personnes (image....)

quelle durée de vie de l'archive?
Fermée ou ouverte? le débat peut-il continuer ou être commenté après l'archivage (réactions)

La méthode