3 débats en fish-bowl en parallèle

Intervenants et participants sont invités à débattre en cercles sur 3 thèmes :

Quelle gouvernance pour la coopération inter-structures ?

salle G 2 : intervenants : Béatrice et Françoise avec animation Marika

Une bonne partie de la discussion a parlé de l'influence positive ou négative des leaders ou dirigeants dans l'organisation.
Béatrice a partagé l'expérience d'un leader peu coopératif qui n'a pas vraiment évolué malgré toutes les tentatives d'une bonne partie de l'équipe. Puis une personne a présenté l'influence importante de l'arrivée d'une nouvelle dirigeante sur un projet de tiers lieu, avec des aspects positifs en terme de développement et de financement et des aspects plus délicat en terme de participation, de relation, et de rythme pour les permettre.

Nous avons aussi eu l'exemple de chef de villages de pêcheurs à Madagascar, où le chef organise la réunion mais ne prend pas la parole et fait une synthèse à la fin, voire pour le cas d'une femme chef de village qui est même partie de la réunion pour faciliter l'expression de la parole.

En terme de ressource, Frédéric a parlé d'un travail en cours pour justement préciser le rôle d'un dirigeant ou leader dans une organisation en gouvernance partagée dans le cadre des Jardins du Nous, communauté d'apprentissage animée par l'Université du Nous : https://mooc.jardiniersdunous.org/?PagePrincipale.

Voici quelques ressources identifiées :
Le Host Leadership : http://hostleadership.com/
Livre en Français
http://www.lulu.com/shop/laurent-sarrazin-and-g%C3%A9ry-derbier/host-leadership/paperback/product-23587029.html
Tribal Leadership : https://agiliste.fr/tribal-leadership/
Reinventing Organizations Frédéric Laloux p 335-354 Les conditions nécessaires : Le Dirigeant

Quelles outils et méthodes ?

salle G5 avec Sophie et Yves animation Corinne

interrogation sur plateforme collaborative et les outils utilisés
- outil de gestion de projet : link (gestion de salle, interactions entre les acteurs) / azendoo (français, contact avec les créateurs, facilité pour les assos) / basecamp / trello
pb d'infobésité
pb de changement d'outils tous les 2 ans : ne plaident pas en faveur de la collaboration
faire du tri dans les outils
comment continuer à amener l'utilisation des outils, pb du changement d'outils tous les 2 ans : ne plaident pas en faveur de la collaboration
vrai question sur l'usage de plateforme propriétaire / éthique
- outils de "cloud" dropbox, drive, Azendoo utilisé à Illusion Macadam https://www.azendoo.com/fr
- question modération des outils link et azendoo chez illusion et macadam :
faire remonter les besoins, une équipe réfléchit aux solutions, utilisateurs expert (35 dans la coopé);
question se pose avec les nouveaux arrivants
Espaces partagés : machine à café, espaces par pôles orientés sur activités de la coopé pas forcément ouverts à tous, mur dans la cuisine où il y a des post-its
- question de la confidentialité avec des solutions hébergées sur les plateformes non propriétaires
- question du présentiel nécessaire avant l'utilisation des outils; exemple de watsapp (rapidité, immédiateté, voix, photo)
- fracture numérique, construction multimodale de coconstruction ? (voix, texte,...) projets existants?
exemple en RDC sur projet de désenclavement : la communication se pose : utiliser la route avec un système de messager : utiliser les camionneurs comme véhicule de texto.
- Exemple de l'association du Vigan qui utilise yeswiki depuis 2 ans : un espace pour agréger des informations et co-animer. 15 thématiques identifiées entre Nîmes, Montpellier et le Vigan : mutualisation sur le wiki. idée d'acheter une terre pour mutualiser des événements "Terre de convergence" https://terre-de-convergence.org/
- remise en lumière de l'importance des méthodes -> qui anime, quelle transmission/formation,
- Partir des besoins, penser à la formation, à l'accompagnement
- Perdre du temps pour en gagner
- Problème d'interconnexion des outils Framasoft (se créer un compte pour chaque outil)
- Un lieux avec plusieurs structures : volonté de lieux ouvert et collaboratif
- utiliser google drive plus attractif pour les jeunes que Trello. Il a fallu y revenir plusieurs fois pour qu'ils y trouvent leur intérêt et se l'approprient, prendre en considération les temps d'adaptation et les usages existants
- il faut de l'animation sinon "ça tombe", de la formation pour une culture partagée de l'outil
- réseau social alternatif : seenthis https://seenthis.net/
On remarque des effets de bascules générationnelles qu'il est intéressant d'accompagner
- Importance de partager la même culture

Quelle capitalisation et transmission ?

préau bât H (ou hall) : avec Sabine et Laurent avec animation Fred

Nous avons beaucoup de ressources accumulées depuis des siècle (Corpus), richesses patrimoniales qui font partie du bien commun, le problème est de les capitaliser et de les rendre accessible.
Plusieurs formes de valorisations dont juridique : exploitation de la propriété intellectuel protégé par des codes
Défi, bien commun transférable socialement (politique économique et social)
exemple : outil dictionnaire pour les Egyptologues
Notion de commun est la notion fondamentale mais souvent pas assez travaillé. Ce n'est pas juste en le posant sur internet, il doit être protégé juridiquement comme communs.

Fermer c'est simple et ouvrir les données demande de dépasser plusieurs craintes : détournement, contenu non aboutit...
  • épicerie interne, moins d’exigence à ce que le contenu soit ouvert
sinon exigence d'avoir des documents clefs ouverts argumentés et actualisés (exemple code social du projet de la structure, se mettre à poil sur sa posture du collectif sur le fonctionnement, l'économie ...).
débat numérique : question de la protection de la vie privée, de la transparence
(ex : débat lycéen vers la société civile bloqué par le rectorat) donc question d'assurer le secret sur l'identité
et question que les participants ne débattent pas pour rien, les universités n'ont pas comme fonction de le transmettre à la société civile
l'université devraient/pourraient offrir aux collectivités, à la société (entreprise, asso) un chercheur sur un temps très court pour travailler une problématique.
capitaliser, objectif de départ, valoriser et créer sont des données distinctes
définition juridique du commun ?
  • flou juridique dans le droit on parle plus de biens publics
possibilité de les protéger par des licences

depuis le moyen-âge
Tri : appartient au seigneur, au public, au privé

maintenant on apprend la nation de réseau,

notion de réseau
question de l'objectif, du projet, du rêve
pas juste déposer un commun mais en plus un devoir de le partager
  • (différent des objectifs de l'université)
  • Devoirs face aux crise environnemental et sociales et perte de l’intérêt de se former dans un monde qui va vers son extinction.
  • Sinon la capitalisation à outrance de matériel (numérique) produit de nombreux déchets, des capitalisations qui ne servent à rien, si ce n'est pas valorisé, chercher à l'insérer dans un eco-système pour qu'une partie de cet écosystème puisse en faire son miel.