Un des CHANTIERs COLLECTIFs
Tic, coopération et dynamiques territoriales





Prise de notes : Manuel IBANEZ Écologistes de l'Euziere : association d'EDD
Implication dans les démarche coopérative dans des dynamiques territoriales

Présentation du déroulé de l'atelier :
1. Exposé de quatre projets ( Le Familien
2. Repérer les problématiques transversales
3. Travail en groupe : chaque petit groupe va choisir une problématique dans l'optique de faire un mode d'emploi.
-
-
-
-
Échange de trucs et astuces + difficultés rencontrées.
1. Présentation des projets

Présentés en réponse à 3 questions
- Démarche coopérative

Christine : Le familien, innovation sociale dans la parentalité. Soutien à la famille et à la parentalité sur un territoire donné.
Claude : Chemin numérique. Apporte aux élus et fonctionnaires territoriaux (d'abord région parisienne) outils et messages sur les TIC
Bertrand : mouvement rural de l'Hérault. WikiMesclat crayon. Plateforme de repérage de savoirs et de savoirs-faire sur un territoire donné. 2 axes : répertoire interactif et dynamique (avec qui fait quoi) + encyclopédie d'articles http://www.wikimesclat.fr
- lien avec la dynamique territoriale (échelle choisie, lien avec les décideurs territoriaux...)
C : expérimentation du projet sur plusieurs territoires. Elle part d'un diag terr et apres démarche coopérative avec acteurs clés repérés + public. Partenariat avec établissement scolaire, centre sociaux, etc... Les acteurs sont différents selon le territoire concerné.
C : l'agence de développement est déjà l'émanation du territoire. l'évolution de l'usage du numérique en région parisienne. Accompagnement des territoires. Seulement 3 à 5 sénateurs qui maitrisent les outils numériques, quelques communes (ex : Brest). A coté de ça, les élus ne sont pas au fait.
Liens : Les élus fracturés numériques : http://www.slideshare.net/artesi.idf/les-chemins-numriques
B : Territoire rural avec des voix de com pas évidente. Densité de pop faible. Donc Beaucoup de freins à la coopération.
3 departements et 2 regions administrative : des bassins de vie sont ecarteles entre 2 dep. et 2 regions : difficulté à mener des projets, sans compter les autres empilements ... (1 PNR)
Les assos ont envie de travailler ensemble mais ne sont pas aidé par la réalité administrative de découpage.
L'outil est en ligne mais non officiellement et les com com se l'approprient.
Espoir d'un rôle rassembleur de la place forme mise en place.
Elsa : Arles
Temps d'echange : favoriser le lien social entre personne en situtation de precarité
mise en circulation d'information entre professionnels et publics.
changer le changement de representation de ces experts et pro.
Moyens :
- 4 journées d'échange
  • Valorisation des savoirs d'usage et des savoirs pro. Sans exposition des problèmes individuels.
  • répertoire des personnes ressources qui offrent de l'accompagnement
  • ... (je crois : répertoire des solutions)
Lien avec les territoire :
Territoire cloisonné par les lectures des professionnels, des collectivités publique. Favoriser des echanges et analyses croisées entre personne qui habituellement ont par leur position une analyse segmentée. Implication des usagers autrement que sur leur problème de précarité.
- quels sont les outils que vous essayez de mettre en place dans l'intégration de cette dynamique territorial
  • Et quels sont les freins et handicaps qui sont rencontrés
Christine : Aspects relations Ecole/parents
Université des parents
Groupe de parole : codéfintion des thématiques
Vidéo de portrait de famille
Freins : Démarrer un réseau qui n'existait pas au départ
Vision d'un cloisonnement des acteurs, opacité (à Paris)
Question de financement : il faut faire ses preuves avant d'avoir le financement
Question du facteur temps à prendre en compte pour mettre en place la démarche participative. Il ne faut pas partir d'une démarche "d'intention", mais partir d'en bas. Cette démarche n'est pas postulée d'avance.
Exclusion numérique : mettre e place une plateforme collaborative. Et question d'appropriation par le public et question de la reconnaissance institutionnelle
Claude : Université permanente et ouverte numérique (Upon) : http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article.tpl?id=20743
Constat : les élus sont équipés de smartphone. Taux d'usage important.
=> utilisation de micromessage (PDF, vidéo...) , 3 fois par semaine
Un site sous WordPress crayon qui constitue les prémisses d'un réseau social.
Un premier questionnaire en ligne 'en amont) au public cible : traitement en cours
2e questionnaire pour évaluer l'envoi de ces message et préciser actions complmentaires (formation spécifique, message complémentaire)
frein : dure de collecter les adresses emails efficaces des élus cibles
Frein majeur : difficulté à capter l'attention des élus même sur des demandes basiques (communiquer une adresse mail....)
2ème frein (domaine technique) : Les vidéos embarquées dans les mails, (genre YouTube crayon), ont changé d'URL. C'est juste un problème mécanique. et de normes techniques
Les 8 premiers messages des "Chemins numériques" :
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=sGwa92lJlTA&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=43049a4951-CN_FACEBOOK_ET_RESEAUX_SOCIAUX&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=w-PQbZSQKUU&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=f81b1e71d0-CN_CHANGEMENT_DE_COMPORTEMENT_DES_POLITIQUES&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=40_zhnIttmE&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=36fe68197c-CN_WIKI_BREST&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=6QL5kcy2Jhk&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=b871ae11f8-CN_ORDI_ET_CO_REDACTION&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=5F2yPxAwc_A&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=2adcc745a9-CN_UN_BLOG_POURQUOI_FAIRE&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=5VBEvDZK7Cw&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=fbeb5d8af8-CN_FACEBOOK_REVOLUTION&utm_medium=email
http://archives.campus.upon-idf.org/chemins-numeriques/?v=Ao1KtG98s4M&utm_source=Chemins+Num%C3%A9riques+Saint-Maur&utm_campaign=159c22fb1d-CN_LE_WEB_2_0&utm_medium=email
Bertrand :
Méthodologie choisie : formation dédiée aux bénévoles et assos : On ne fait pas appel à un spécialiste pour creer l'outil de nos reves
> site créé par et pour les bénévoles Des lieux d'acces multimedia sont présents, mais innacessibles aux heures ou les benevoles sont disponibles.
Il faut installer un pôle Wifi itinérant pour aller où on veut et quand on veut.
Gestion de BDD
Après, il faut que les associations connaissent et utilisent l'outil proposé. On attend la foire aux assos, à la rentrée.
Freins :
Grande méfiance des élus vis à vis de ce type d'espace ouvert. Ne croient pas à l'autorégulation : peur qu'il soit utilisé dans des buts mal intentionnés. Il faut donc faire la "preuve par des expériences",par des témoignages (success stories...) : wikipedia, wiki Brest...
Frein technique : mélange de BDD et wiki donc bugs
L'auto-animation n'existe pas : il faut qq'un pour battre le rappel, animer, ...
Elsa :
Temps d'échange : travail et convivialité
Puis participation au Comité technique
Carnets de ressources
Liste de diffusion pour info
Frein : manque de mobilisation des citoyens, peu de participants.
Mise en place d'un dispositif de mobilisation en plrs étapes, en allant dans plusieurs sites
Le dispositif n'impacte pas encore les décisionnaires.
Pas de financement de la politique de la ville alors qu'il est fortement soutenu par les techniciens de ce service. (C'etait un enjeu placé sur ce projet par 2 services de l'état)
2. Repérer les problématiques transversales
(Voir freeplane)
- Cloisonnement au niveau des politiques publiques
- Difficulté de mobilisation des acteurs
- Difficulté d'animation des réseaux
- Problème d'appropriation des outils
Accessibilité à Internet
Paradoxe entre le foisonnement des outils et la difficulté d'accès à ces outils pour certaines personnes
Question de la nécessité de convaincre (élus, travailleurs sociaux, usagers...) affronter la résistance au changement.
Par ex : nécessité d'expliquer ce qu'est l'hypertexte alors que la majorité des personnes l'utilisent sans le savoir
Absence de "mode d'emploi" de la coopération.
Les documentalistes d'établissements scolaires peuvent être des relais de formation auprès du jeune public (école, college, lycée....)
- Projet territorial associant les TIC = processus de changement de comportement. Ce processus fait peur, on craint de perdre le pouvoir.....
Nécessaire : Accompagner et former à accepter le changement.
> tout le monde peut etre des coopérants ou des resitants au changement selon les groupes dans lesquels on est. Il faut renoncer à convaincre l'autre et plutôt rechercher des buts communs.
C'est plustôt convaincre par l'exemple et convaincre par l'usage dont il s'agit au lieu de convaincre par le discours. Montrer un outil en l'utilisant et en suscitant la curiosité.
- dépendance financière avec les collectivités
Quelles astuces y aurait-il, quels interlocuteurs à privilégier, à éviter ? Y-a-t-il des fiches ?
Financements :
Valoriser mon EPN sur mon territoire - Kit de fiches pratiques à destination des animateurs des EPN http://www.creatif-public.net/rubrique84.html
(Ne pas s'arrêter au mot EPN dans cette ressource : on y apprend à présenter un projet qqconque, à l'évaluer, ...)
Brest lance beaucoup d'appels à projets, la Région également.
Existe-t-il dans ce type de projet l'équivalent des incubateurs dans les projets de nouvelles technologies "innovantes" ?
3. chaque petit groupe va choisir une problématique dans l'optique de faire un mode d'emploi
Un chargé de projet veut développer un projet coopératif de territoire. Que lui conseiller sur chaque thématique ?
Groupe 1 : Mobilisation des acteurs / animation des réseaux
+ Groupe 2 : convaincre / pédagogie
Les thématiques des deux groupes se sont jumelées...
- Première démarche : IDENTIFIER les interlocuteurs, les ressources, les leaders...
- Rentrer dans des projets existants ou "apporter" son projet ? Logique d'attention / d'intention
- Le projet doit chercher à se présenter comme comme la continuation d'un existant : avantage : on profite d'un public existant.
- L'objectif du projet n'est pas "coopératif" en tant que tel, c'est la méthodologie du projet qui sera ou non coppérative
- Insufler progressivement des éléments de coopération, par exemple démontrer l'utilité de la coopération par l'utilisation de petits outils coopératifs au cours de réunions, convaincre par l'exemple.
- Avantage de l'outil TIC : le projet peut intéresser et mobiliser à la fois les habitants du territoire et ceux qui résident en dehors de ce territoire (on augmente la "surface" du projet); "baliser" son territoire,en faire une cartographie..
- L'acquisition de nouveaux outils permet de remobiliser périodiquement le groupe.
- Il n'y a pas "d'auto-animation" au sein d'un goupe. L'action d'un ou plusieurs animateurs de projet est indispensable. Question : qui paie l'animateur ?
- Organiser une veille technologique, mais aussi "physique" (journal, etc) pour comprendre "où se passent les choses" : l'animation d'un projet territorial passe par la CONNAISSANCE du territoire
- Importance des "wiki-contoirs" à Brest : la rencontre physique redynamise la coopération.
- Donner régulièrement des signes de RECONNAISSANCE au groupe : on a réussi ça "grâce à vous" = créer un CERCLE VERTUEUX
- Etre en permanence en attitude d'EVALUATION : le projet apporte-t-il une "valeur ajoutée" au territoire en général et aux usagers en particulier?
Au delà d'un projet spécifique on peut se poser le problème d"une formation générale de la popupulation à la coopération. Le lieu privilégié n'en serait-il pas l'école et à l'école les CDI, dans la mesure où l'objectif et la formation appropriés seraient donnés aux documentalistes..
Groupe 3 : financement des projets
Groupe 4 : réticence au changement / habitude des travaux "d'expert"
Groupe 5 :
Question : quelles solutions pour dépasser le cloisonnement entre les acteurs ?
dynamique coopérative débloque le cloisonnement
causé par la différence de disponibilité, le cloisonnement territorial
Cloisonnement est une limite à la coopération
Cloisonnement inter-collectivité permet de demander des financements différents
Un point important : Se poser la question en amont : A quelle échelle de territoire on se situe ?
administratif (ex : Wiki Brest), "vécu" (ex : Wiki Mesclat), décidé ou vécu ou géographique.
Bien connaitre les compétences respectives des collectivités pour voir dans quel type de service ou de collectivité on se situe.
Identifier les réseaux existants sur un territoire
Cloisonnement entre les publics : jour et horaires à détermnier pour ces rencontres
=> multiplier les temps et formes de rencontres pour tester ce qui fonctionne le mieux et toucher le plus de monde possible (moment festif, etc.)
Inciter à écrire un journal de bord pour créer du lien, partager des informations (agenda, compte-rendu,...) sur l'histoire. "Transmettre la coopération" formation animacoop LR2
http://animacoop.net/lr-printemps-2011/wakka.php?wiki=TransmettreCooperation
Rencontres entre services de collectivités ou entre collectivités : ateliers thématiques
Organiser des ateliers/des projets de façon à réunir des services au sein d'une même structure.
http://ecorem.fr/SSM/wakka.php?wiki=AteliErs
Faire rencontrer les financeurs potentiels. Le discours est différent lorsqu'ils sont ensemble que séparément.
Eclaircir les objectifs et les valeurs du réseau
Sur un territoire, il existe une histoire avec des "clans" ou des cliques : l'animateur doit prendre du recul de façon à ne pas cloisonner le projet.
Comment répondre aux problèmes d'accessibilité aux outils ?
Matériel : Y a t il des lieux d'acces aux outils (ESSE : maison de la coopération)
Rencontres physiques pour expérimenter en présence. Il faut donc des lieux de rencontre.
Difficulté de s'approprier des outils : certaines personnes n'utiliseront jamais les outils internet. Coupler les outils : internet et papier.
Accessibilité pour qui ? Accessibilité materiel
Wiki Brest fait des formations sur l'écriture. Meme si les personnes savent utiliser les TIC, ils n'écrivent pas forcément des articles.
Faire toucher du doigts les limites des outils traditionnel pour mettre en place un outil facilitateur. Ex : post it vers freemind
freemind
Atelier Réseaux et territoire

  • question du cloisonnement

  • au niveau des politiques publiques

  • mobilisation des acteurs

  • animation des réseaux

  • accessibilité aux outils

  • appropriation

  • problèmes techniques

  • accès au résultat du projet

  • décalage avec les capacités des publics ciblés

  • convaincre

  • nécessité de convaincre

  • ex. de l'utilisation d'outils

  • collectivement admis

  • mais résistance à titre personnel

  • vis-à-vis des craintes

  • sur l'intérêt de ces outils

  • aculturation vis-à-vis des outils numériques

  • on sert de certains outils sans même le savoir

  • nécessité de l'expliquer

  • ex. du lien hypertexte

  • de l'importance d'animateur

  • sur l'aspect coopération

  • sur les outils

  • convaincre qui

  • les élus

  • les financeurs

  • les usagers, les participants

  • au-delà de convaincre

  • à tous les niveaux on peut favoriser la participation

  • on pourra convaincre

  • de faire de la coopération à distance

  • quand on en fera en précence

  • coopération valeur morale ?

  • les "bons" coopérants et les "résistants" ?

  • intérêt de partir des besoins des gens

  • convaincre par l'action ou le discours

  • utilisation de petits outils peuvent amorcer des réflexions

  • ex. TIC dans projet de tourisme rural

  • dynamique croissante des utilisateurs

  • par la "copie" et l'envie de jouer

  • pédagogie

  • la place des outils coopératif dans l'éducation

  • pas de formation à ces outils

  • nécessité de former les enseignants

  • intelligence collective

  • apprentissage de la coopération

  • intérêt des CDI

  • place des documentalistes

  • stratégique

  • méconnaissance de ces démarches

  • réticence au changement

  • en général projet coopératif : processus de changement

  • changement peut

  • faire peur

  • faire perdre un pouvoir

  • d'où la nécessité de la formation

  • habitude des travaux d'"experts"

  • privilégiés sur des démarches coopératives

  • le problème n'est pas sur l'investissement sur les outils

  • financement des projets

  • est-ce qu'il existe des guides des interlocuteurs à favoriser

  • dans les collectivités territoriales voir les personnes compétentes sur les thématiques

  • sur Brest il existe bcp d'appel à projets

  • proposés aux associations

  • incubateurs pour l'échange d'informations ?

  • dispositif mobilisable Creactiv caisse des dépôts



Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]