Retour à la page précédente

La rencontre des Espaces Publics Numériques, animée par Kawenga Territoires Numériques


EPN et animations culturelles : Comment inscrire son action dans un réseau ?
  • L'objet de la deuxième rencontre des EPN en Languedoc-Roussillon est de partager différentes expériences menées autour des pratiques de l'animation culturelle et de voir comment ces dernières favorisent et pourraient aboutir à de nouvelles formes de coopérations régionales. Tout en ancrant son action sur un territoire, l'animation de projets dans le domaine culturel peut contribuer à la constitution et à la visibilité des EPN intéressés par ce type d'activités. Organisée en quatre temps, la rencontre permet à différents acteurs œuvrant dans les cultures numériques de rendre compte de l'intérêt de leurs actions.

  • photokawenga





















1- Le Réseau des Acteurs des Cultures Numériques en Languedoc-Roussillon : un exemple de coopération régionale.

  • Ancien Espace Culture Multimédia, Kawenga (Hélène Deriu) et La Draille (Valentine Letendre) proposent lors de cette rencontre de présenter le Réseau des Acteurs Des Cultures Numériques en Languedoc-Roussillon (ACNRL). Celui-ci émane de la volonté de neuf structures qui ont souhaitées, malgré leurs grandes disparités, coopérer ensemble de manière à inscrire leur action dans le territoire régional. Lieux permanents d'appropriation du multimédia, toutes ces structures agissent dans le développement et la promotion des pratiques culturelles et artistiques du numérique. Cette présentation met en avant le fonctionnement de ce réseau, qui repose principalement sur la mutualisation des moyens et la co-production de projets. Ce dernier est particulièrement actif avec des actions de formations communes, un réseau de diffusion pour les artistes et une newsletter régionale autour de la création multimédia. Au tournant de sa jeune histoire, il doit, aujourd'hui, tout en structurant un secteur en devenir, assurer son développement à la juste mesure des enjeux socio-économiques, qui le traversent.

  • Si Kawenga se situe au cœur de ville dans un paysage culturel dynamique et embrasse une dimension régionale, La Draille, depuis plus 10 ans, inscrit son action dans un environnement rural profond, sur le Causse Méjan en Lozère. Elle œuvre dans la sensibilisation et la formation des publics à l'utilisation des nouvelles technologies dans leur dimension culturelle et artistique. Ses activités s'articulent autour de trois axes : soutenir la création d'œuvres numériques associées au vidéographe, favoriser la diffusion et la circulation d'œuvres multimédia novatrices, sur le territoire Lozérien, et accompagner et initier le tout public à ces nouvelles pratiques d'expression artistique. La Draille nous présente alors quelques actions spécifiquement élaborées pour un territoire rural.

2- Le dispositif E-Toileurs : un réseau de lieux et d'artistes numériques .

  • Le dispositif E-Toileurs est un projet mis en place, à l'origine, par le centre de ressources le Portail des Savoirs situé à Pertuis en 2004. Ce dispositif propose à travers un ensemble d'acteurs et de partenaires spécifiques, de soutenir les travaux de « jeunes » créateurs-artistes, en voie d'insertion et de professionnalisation, pratiquant les nouvelles technologies, en les labellisant « E-Toileurs ». En effet, ce soutien se manifeste par l'organisation d'expositions présentant leurs travaux de créations et complétés par des temps d'ateliers multimédia thématisés auprès de publics,permettant de partager leurs méthodes de création mais surtout d'initier les participants, baptisés les « explor'acteurs » aux nouvelles techniques et nouvelles représentations artistiques existantes autour du numérique, centrées sur la découverte culturelle. En ce qui concerne la rencontre des EPN en Languedoc Roussillon, il nous semble particulièrement intéressant de convier en premier lieu et pour exposer en profondeur le contenu de ce dispositif E-Toileurs, Sylvie Lafon, directrice du Portail des Savoirs, qui rappelons-le, est à l'initiative de ce projet. L'intervention de Sylvie Lafon s'articule autour des EPN, éléments clés du projet « E-Toileurs », dont le rôle est d'accueillir et de promouvoir le travail de création de l'artiste, et de mettre à disposition sur le plan technique les moyens nécessaires au bon déroulement de l'atelier. Paula Rocha, responsable du Lieu d'Accès Multimédia de Lodève & Larzac nous présente également son retour d'expérience sur l'intervention de l'artiste Yohanna Bouvetier réalisée dans sa structure.

3- L'animation culturelle au service des EPN.

  • Kawenga propose différents temps d’animation sous la forme d’ateliers d’apprentissage et d'initiation aux logiciels libres de création ou d’ateliers d’expression artistique conçus par un artiste-intervenant. La mise en place de ces animations permet aux EPN de développer des contenus culturels et favoriseraient le partenariat entre les différents acteurs de la région. Identifiés dans un même dispositif, ces ateliers renforceraient également la visibilité des EPN sur l'ensemble du territoire. Lors de cette rencontre, Mathieu Vilcot présente une action déjà expérimentée à Kawenga, dans le cadre des « Samedis Numériques », qui pourrait être développée dans l'ensemble des EPN de la Région. Réparti sur deux séances, cet atelier a permis aux participants d'aborder l'encodage, le montage et la création de DVD à l'aide des logiciels fonctionnant sous la plateforme Linux, tel que Kdenlive, Avidemux, DvdStyler crayon.

4- Temps de discussion de clôture.

  • Pour clôturer la fin de cette rencontre autour de la thématique : « E.P.N et animations culturelles : comment inscrire son action dans le réseau ? », Hélène Deriu, directrice de Kawenga, et Sylvie Lafon directrice du Portail des Savoirs, animent ensemble un temps de discussion ouvert au public. Cet échange est l'occasion pour les participants de pouvoir s'exprimer autour des différentes sous-thématiques abordées lors de cette rencontre.


Ultrabook Notebook Tipis Harga Murah Terbaik
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]