Mindmap http://www.mindmup.com/map/a1428aeb8079fb01307bd312313b032652

 CoopLoc, Accélérateur de projet.
Rappel de la méthode : 5' sur la problématique... voir la méthode.
Tour de table.
Claire : contexte, Corinne et Claire ont suivi formation Cooptic (3 pays : France, Belgique, Catalogne) Animacoop
Travailler sur la formation aux outils collaboratifs Sollicitation dans autres domaines prof : association parents d'élèves, demande de temps sur formation par des associations, bénévoles, salariés, dir d'associations, et se disent que des outils peuvent facilite la vie. suite de cooptic.
Pb : date fixé, deux fois 1 journée, journée type avec objectifs et petites séquences de formation ou mise en place de phase de prospection des besoins pour les mettre en action et connaitre leurs besoins, mais niveaux très hétérogènes, formation?

Questions de clarification:
Public? et nombre: non, sollictaiotn de dir. associatif, foyer rural, crèche et bénévoles président d'assoc de consommateur, point commun : association locale
Comment former les gens à des outils informatiques de partage? non pas simplement, montrer l'intérêt de la coopération et collaboration. Constat d'échec, fatalisme, dédramatiser et comment canger leur posture et leur pratique.
Support d'apprentissage utilisé : formation cooptic avec support en ligne, mais formation avec eux en présentiel.
Combien de formateurs disponibles : on sera jusqu'à 5 , avec Corinne on va coordonner.
Critères pour choisir outils, en adéquation avec valeurs associatifs : google doc est-ce un outil? mais très pratique, ce sera un compromis; les ressources sont en CC.
Demande concrète formulée? des demandes oui, demande sur un outillage, à mieux les utiliser, e demande sur changement de posture : comment faciliter la participation au sein d'un résau, d'un CA de 12 personnes.

Claire : Je vous demande de m'aider à .... concevoir un dispositif de formation sur 6 heures pour 15 personnes avec 3 objectifs :
vivre une expérience irréversible de coopération,
dévouvrir des outils collaboratifs
et appréhender un changement de posture pour faciliter la participation des membres à un réseau ou une association.

Groupe : faire des propositions.
6 h d'un seul tenant, séquençage. elle a dit en 2 jours, elle a dit en 6h ; sur une journée.

Hétérogénéité de demandes, passer par un petit barcamp sur différents petits outils de base si ne maitrise pas traitement de texte,
hypothèse de mettre des prérequis à la journée ? Pérequis : savoir utiliser doc
Présenter le pad très intuitif, expérience irréversible de coopération.
Référence aux "gratos du mois", on vient avec ses questions, en présence d'un animateur d'outils réseaux, c'est le groupe qui va s'autoréguler, je veux qu'on traite ça aujourd'hui, autre forme de barcamp, pour accueillir hétérogénité.
Quel niveau de coopération vous en êtes, faire des groupes de participation faible/moyenne/forte pour classer diversité des demandes signalées ?
Cherche à faire découvrir, vivre expérience forte, initier changement de posture = avec ce vécu on inti changement, mais comment le structurer. Très important de partir sur reccueil des individus : partir sur barcamp, puis recueil open space avec etherpad, puis liste avec besoins réel, et pratique on peut rentrer dan co construction de changement de posture, comment l'ont-ils vécu.
Temps dispo : barcamp peuvent faire décourir beaucoup d'outils, masi els gens sont qustionnement sur "comment on fait pour..." ; bar camp sont très frustrant, on ne sait rien faire avec quand on entre chez soi, frustration. Bar camp devraient être accompagné de séquence d'approfondissement sur 1 ou 2 outils, que les eprsonnes sachent utilsier, créer un pad. Gens très différents, ne pas aller les solliciter avant. Ls accompagnateurs trouveront les ressource spur répondre aux questions des personnes lors des repas ou de spauses. Questions trop diverses
Envisager questionnaire pour c tégoriser types de demandes, et afficher grosses patates et les gens choisissent leur atelier.
Proposer en local nos mini formations. Est-ce que les présentations d'outils une fois par semaine peuvent être ouverts à ces assos ?
Faire diagnostic au préalable est très important, réfléchir à problématique des gens pour mieux organiser la journée, sur attentes et besoins, leurs niveaux et l'usage des outils. Trouver pour une personne une priorité, une principale attente.

si de pb de coopération soulevé, est-ce un frein si les gens se connaissent tous en local pour parler de ces pb ?
Possible de voir les demande particulière et faire petits groupe, et proposer un intervenant sur un groupe, donnera plus de dynamique.
Impossible de répondre à toutes les demandes, lors de cette séance, responsabiliser le groupe de veiller sur les besoins d'autrui, et de voir ce que eux même peuvent apporter, échange de compétences.
Si on reste à l'usage des outils, on rate le coche, on n'apporte pas la couche importante, la msie en contexte de la coopération, remettre les outls dans le contexte de leurs usages. Comment on facilite la coopération. Manque couche humaine. Pas de formulaire avant, il est sûr que ce serait un intérêt partagé. Ce qui marche c'est le partage d'expériences, faire que chaque participant échange.
Confirme le risque d'apporter les outils trop tôt, sans anayser contexte de la coopération. Faire attention aux personnes qui peuvent ne pas avoir de comportement coopératif. Gouvernance de l'association inadéquate, alors que wiki bien qualibré. Passer un moment avec chacun des membres sur leur mode de fonctionnement actuel et leur projet pour transformer leur gouvernance.
Attention ! proposer des choses qui soit pas uniquement lié à l'informatique, faire un mixte, y'en a plein , on vous en montre des simples, mais aussi de l'indirect, post-it, mode de participation en réunion, brise glace ; si pas à l'aise, pas internet (pas ordi dans ls réuniosn d'association.
Va dépendre des compétences des intervenants : pédagogique, animation de réseau, connaissance des outils. Si intervenants pas expérimentés, la meilleure solution serait le partage d'expériences. Les gens viennent pour apprendre des outils, mais expliquer avant l'usage.

Plan d'action : je prends ça et je vais faire.
4 phases: phase intro avec un partage d'expérience pour faire remonter pb de participation rencontré dans cadre actvité, et travail sur représentation , atelier avec papier sur représentation "coopération" et intérêt, la couche humaine, mettre en contexte les outils, avant de les aborder d'un point de vue technique
Phase de barcamp : tout azimut, 20 à 25'
Pique nique collaboratif avec google doc
Mise en pratique : TP sur un ou deux outils qu'on approfondit avec accompagnement, analyse des réponses.
Perspectives : comment on continue, avec échanges de compétences au niveau local, et communqiuer sur miniformations en local, donner une malette à outil pour poursuivre, mais aspect échange de compétence à garder, dégager sur travail des représentations, changement de posture, construire vademecum, "comment mieux coopérer au sein d'un groupe.

Vécu : question concrète et pragmatique qui a permis d'avancer sur projet à court terme.
La question bien formulée vient du fait qu'on a déjà fait un accélérateur.
Le pique-nique collaboratif : les gens amènent une boisson, un dessert, en amont ils pourraient remplir un google doc.
Très constructif, éfficacité.