Organisation de l'événement Moustic

capitalisation Moustic
Sprint d'écriture - Forum Collaboratif Moustic 2015
Thème : Capitalisation Moustic
Px : Corinne Lamarche, David, Stéphane, Igor Besson
Karine Zufferey, Trans Verse : animatrice
Règle de base du pad :
  • si on supprime un écrit qui ne nous plait pas, on utilise la barre tracée
Technique d'animation
  • l'ascenseur (sorte de brise glace, de se rencontrer, d'échanger sur un thème)
  • Champ lexical : noter les mots clés (silencieusement) sur des post it : un mot / post-it, puis on classe les mots clés par thème
  • Round d'écriture de 10', rédiger par deux, sur les mots à mettre en phrase. Plusieurs rounds HTML par deux ou tout seul
  • Ressentis de cette expérience : mixte d'écriture à plusieurs et seuls - Processus différents. Apport des singularités dans une oeuvre collective; difficulté de l'écriture à plusieurs, d'argumenter sur nos propositions. Trucs et astuces avec animation carrée de 10', atelier structuré. Il y a un résultat. Peut-être à réserver à certains produits d'écriture. Trop couteux en temps pour un livre. Pratique pour écrire une concept-note. Dépend de ce qu'il y a à produire. Intérêt d'avoir des gens qui ne connaissent pas forcément le sujet pour l'apport de représentations non envisagées au préalable. Avoir un objectif clair de production. Le texte appartient à tout le monde, permet de ne pas passer 3 semaines sur des aller-retour de texte.

Contenu nature

- les grands points forts et faibles = des phrases des participants
- le côté obscur de la force : quid de la récupération des trouvailles par des personnes mal-intentionnées ? Y a-t-il eu des autocensures sur certains sujets ou outils ?
Les leader ont-ils un lieu où ils sont "coachés" sur les risques de manipuler ? quels sont les travers de la collaboration ? Y at-il une éthique de la collaboration et un contrôle extérieur (l'autonomie est -elle compatible avec la démocratie ?). Quel est l'espace juridique qui protège réellement le partage ?
- distance : un événement qui peut se vivre à distance par le suivi sur les prises de notes partagées, le - - streaming, les photos en ligne; y'a t-il d'autres moyens de suivre à distance. Tester plus de co-participation à distance (nécessite des moyens techniques).
- humain : des éléments pour dire que les outils sans les gens, sans animateurs, sans "vie" sont des outils "sans vie". et que les outils sont au service du projet des gens. être vigilant sur l'emprise de la technique, sur ses limites (les usages du numérique, paradoxalement, ne peuvent_ils pas fermer les possibles de l'intelligence humaine ?), sur les problèmes de santé (dos, vue, stress écran, ... : les plus généreux des animateurs et des collaborateurs d'un mouvement comme moustic, consultent-ils plus chez l'osteo ? Ont-ils plus de problème de surpoids ? Parce que leur utilisation du numérique est plus "intelligente" que la moyenne les protège-t-elle envers et contre tout ?)
- sites, textes amis
- présentation par le programme : accès au diaporama, résumé
- bilan : sur le fonctionnement, le ressenti des participants, la couverture en ligne
- les méthodes utilisées (et celles proposées mais non utilisées) et des exemples
- valorisation : valoriser les interventions de chacun, valoriser l'organisation pour plus d'implication
- invisible
- thématique principale = des questions et des réponses
- mots inventés
- messages clés
- visuel :
- photos, vidéos : qu'est qu'on en fait? récupérer les photos sur twitter

Contenu sens/Identité de Moustic

Moustic est une rencontre, qui a lieu tous les 2 ans, qui permet de réunir un collectif autour d'un objectif : expérimenter des outils collaboratifs (laboratoire) pour ouvrir les horizons (explorer le champ des possibles, dimension réflexive) et les utiliser dans son activité (création d'entreprises, changement de pratique de formation, ...), si cela s'avère opérant pour un usager (dimension pragmatique)..
C'est un évènement ponctuel mais pas uniquement : c'est un marqueur dans le temps d'une dynamique qui a lieu ailleurs entre les deux années.
C'est un collectif éphémère mais fondé sur des réseaux, des structures pérennes
Les outils collaboratifs sont inventés, échangés, mutualisés. Ces rencontres permettent de les formaliser, de les mettre à l'épreuve. Elles permettent ainsi de se former à coopérer mais aussi de se former en coopérant.
C'est un groupe d'individus ou de groupes, ou d'organisations, d'écoles, qui inventent, échangent, mutualisent sur les outils de la coopération et de la collaboration.
L'identité n'est pas stabilisée et c'est assumé : on se situe dans une impermanence organique de l'action, de la méthode de l'identité. Plusieurs questions restent ouvertes :

Communauté ouverte mais pas trop "masse", c'est à dire un peu fermé au sens "confidentiel".
Est-ce une communauté petite en nombre ? ou est-elle complètement en phase avec le reste du monde ?
Est-ce un peu libertaire ?
  • au sens où chacun a sa place
  • au sens où c'est une forme de résistance/à une société marchande et individualiste :

Est-ce une alternative à un modèle dominant ? est-ce une réponse à de nouveaux problèmes ?
Pourquoi se rencontrer ?
Ce collectif pourrait rester informel, ou être plus formel. Pourquoi se rencontrer ? besoin de formaliser ?
C'est un groupe éphémère, un évènement qui se répète tous les deux ans, mais qui est un marqueur dans le temps d'une dynamique qui a lieu ailleurs et entre les deux années. Comment la rendre visible?
Objectifs et besoins de la capitalisation
partager partager partager
former à coopérer et se former en coopérant
ce n'est pas stabilisé, ce n'est pas permanent et c'est assumé ("impermanence de l'action de la méthode de l'identité).
Une impermanence organique.
Groupe
Collaborer
Transmettre
Capital
Planning, fil conducteur

Comment organiser dans le temps ?

L'organisation est fondée sur la coopération à deux niveaux : au sein du collectif d'organisation et entre les participants qui sont mobilisés avant, pendant et après l'évènement. Cela demande donc une implication à différents moments et sur différentes tâches, chacun pouvant s'impliuer sur des longueurs de temps différents :

avant l'évènement, il faut choisir le thème (puisqu'il est différent à chaque rencontre), constituer le collectif d'organisation : renvoyer un mail à tous les participants de l'édition précédente leur demandants si ils souhaitent faire partie du collectif, en joignant un texte sur la philosophie des rencontres (reprendre celui écrit sur le wiki) et donner des éléments préalables sur l'organisation déjà réalisée les annés précédentes + un framadat pour fixer la première réunion.

fixer la date et le lieu, rédiger un retroplanning en commun, choisir les outils numériques qu'on va utiliser, former les personnes aux outils, proposer un fonctionnement sur l'organisation (commissions ou pas?). Mettre en place un outil (wiki) pour capitaliser les comptes-rendus, documents, dates, et noter les personnes faisant partie des commissions. Code source du fonctionnement des commissions. Rédiger des fiches sur l'organisation, mais comment les partager, les rendre visibles? les intégrer sur le site moustic. Faire des relances d'appel. Proposer un mur des compétences et des envies.
pendant l'évènement, il faut animer les sessions, s'occuper de la logistique, construire certains contenus avec les participants, profiter des moments conviviaux, des échanges, des rencontres

aprés : maintenir le lien (comment? : une semaine après renvoyer un mail sur leur ressenti et l'afficher sur le wiki (visibilité), sur les améliorations à apporter et les idées pour les prochaines rencontres, montrer à voir ce qui a été fait, créer du lien entre les participants sur la durée? Récupérer sur un fichier les mails des participants des années précédentes.

Tâches
S'impliquer
Coopérer
Organisation
Fonctionnement

Logistique de la rencontre

le zee-zee du moustique (ou la logistique du mieux)
Les rencontres MOUSTIC sont des rencontres entre personnes.
ces personnes sont issues de milieux professionnels ou bénévoles différents, et de lieux géographiques parfois éloignés.
Tout ce qui favorisera la rencontre interpersonnelle favorisera l'activité concrète visée.
Tout ce favorisera le lien, le confort, le bien-être, la bienveillance, la convivialité constitue un socle qui favorisera l'échange, le don, l'intelligence collective, mais aussi l'efficacité et le repos.
Réfléchir, tester, expérimenter, demande de l'énergie intellectuelle mais également une disponibilité "psychologique" (une posture) qui ne peut se passer d'un confort physique.
Manger des produits locaux issus de sa région d'origine, trouver de quoi se rafraichir, ne pas être inquiet sur l'endroit et les conditions de couchage, avoir à disposition le matériel nécessaire (ordinateurs, multiprises, murs pour afficher, ...), vérifier avec la structure d'accueil si on peut déplacer chaises, tables, ...
des explications sur le transport, ...
offrir des moments festifs, ou proposer aux participants d'animer des ateliers "détente" qui n'ont rien à voir avec le sujet.
accessibilité
alimentation-boisson
moments rigolos
technique (micro, ordinateur, multiprises, etc.)
café-musique

Comment restituer/diffuser ?

Dans le cadre des Rencontres Moustic,, il faut penser à l'organisation de l'information. La restitution fait partie de Moustic.
Il y a plusieurs moyens de restituer :
  • le wiki : les photos, les conférences streaming enregistrées, les pads exportés et mis sur les pages du wiki (fait par les participants si ils le souhaitent)
- les articles pour la presse écrite : repérer des revues pertinentes, impulser une co-écriture pour les articles
- des émissions radio :
- que les participants soient le relais de la diffusion :
"êtes vous prêts", relecture d'article, propositions, contact avec le média (journal, revue, feuille de choux, etc.), diffusion sur les sites internet des participants
necessité de penser à et préparer la restitution avant et pendant les rencontres
organiser l'information
Pour que le partage puisse être éfficace, il serait nécessaire de laisser ouvert le wiki (mais aussi de former les participants pour qu'ils puissent rédiger)
diffuser
visibilité
co-écriture
partage

Pour qui ? Par qui ?

La capitalisation de Moustic cible trois publics :
- le collectif d'organisateurs pour lui permettre de profiter des expériences précédentes, de créer et d'utiliser des cadres, des outils pour les aider dans l'organisation de l'évènement à venir
- les participants pour leur donner accès aux contenus des rencontres, à des ressources complémentaires, et faire vivre la communauté entre deux rencontres
- le grand public pour communiquer sur Moustic, attirer de nouveaux participants

Cette capitalisation doit valoriser les contenus et outils construits par les organisateurs mais aussi ceux construits par les participants lors des rencontres.
Ces contenus doivent être accessibles en ligne, organisés pour s'adresser à chaque public cible.
utilisateurs
participants (pour les réseaux)
accessibilité
en ligne

Sources pour aller plus loin sur le sprint d'écriture:
Adam Hyde, créateur de la méthode, parle de "thérapie collaborative", exit la notion d'auteur

Ecriture collaborative: un article de l'Université de Genève