Retour page précédente

JEUX DE DEBAT - Table de découverte de 1/2h


Participants : LIRMM, Intactile Design, ConnaiSciences.

TIC & DEBAT PUBLIC

Les technologies de l'information de la communication et de la coopération permettent de penser autrement le débat public quand il fait du Web une mémoire collective alimentée par les réseaux sociaux (intriquant de ce fait le conscient et l'inconscient collectif).

Cette situation nouvelle est sans doute dérangeante pour tous ceux qui continuent à penser que le débat sert à amuser les foules ou à informer le vulgaire mais surtout pas à donner au citoyen un pouvoir que chacun s'emploie à lui confisquer.

Face à un débat public à la fois plébiscité et dévoyé, il faut développer une nouvelle approche rigoureuse du débat considérant ses objectifs, son déroulement, son fondement conceptuel et formel et l'utilisation des nouvelles formes de communication et de coopération.

Cette nouvelle forme de débat doit donner aux citoyens du monde la capacité d'alimenter et d'auto-réguler un " internet des citoyens du monde".

A) Ces débats doivent respecter des règles des jeux dialectiques du secret et de la transparence, de la vie privée et de la vie publique, de la sécurité et de la liberté requises pour un bon déroulement d'un débat. A l'universalité du WEB comme forme d'expression, il doit correspondre une universalité des droits des personnes légitimant leur participation à la vie de la cité : d'où le besoin d'une mise effective en pratique de la déclaration universelle des droits de l'homme.

B) Ces débats ont une issue concrète. Ils préparent une prise de décision collective par des participants ne disposant pas des mêmes connaissances et devant, à partir d'informations incomplètes et imprécises, s'assurer d'un accord collectif face à des décisions risquées.

C) Ces débats permettent aux participants et aux spectateurs de se construire une opinion plus éclairée et plus droite (c'est le fondement même de la pratique du débat public de rendre chacun à la fois acteur de son débat et spectateur des débats des autres).


La table de découverte : JEUX DE DEBAT (mode opératoire)

Le projet Jeux de débat www. jeux2debat.net est un projet pluridisciplinaire soutenu par l'ISCC Institut des Sciences de la Communication du CNRS, INS2I institut national des Sciences informatiques et leurs interactions, ANR intermed. Il porte sur la conception, la modélisation et la réalisation de débats publics selon des dispositifs hybrides qui font appel d’une part aux technologies de l'information et de la communication TIC et d’autre part aux rencontres à des tables de débat.


Un jeu de débat est une activité coopérative orientée vers une prise de décision collective. Il se déroule idéalement en trois sous débats subordonnés à un ordre logique et chronologique.

A) Un premier sous débat met en présence d'un côté les scientifiques à qui on reconnaît une légitimité pour décrire les faits/phénomènes et de l'autre les citoyens et les administratifs. Ce débat a pour objectif la constitution d'une représentation commune des faits/phénomènes et des problèmes qu'ils posent. (le débat avec les scientifiques peut être mené en deux temps : un avec les citoyens et un avec les administratifs).

B) Le second sous débat a pour objectif de trouver les solutions dont la mise en pratique sera encadrée par des normes déterminées par les experts. Il met en présence d'un côté les experts à qui ont reconnaît une légitimité pour instituer les règlements/contrats/normes/chartes et de l'autre les citoyens et les techniciens. Ce débat a pour objectif la construction d'un accord autour d'un règlement juridique du problème. (le débat avec les experts peut être mené en deux temps : un avec les citoyens et un avec les techniciens).

C) Enfin, le dernier sous débat met en présence d'un côté les élus politiques à qui on reconnaît une légitimité pour agir au nom de tous et les techniciens et les administratifs de l'autre. Il a pour objectif la mise en pratique des décisions du second débat. (le débat avec les politiques peut être mené en deux temps : un avec les techniciens et un avec les administratifs). [[http://lirmm.fr ]]
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]