Le Projet On passe à l'acte


  • (en cours de mise en forme par Violette)
Titre du projet :

On passe à l'acte par Mathias
http://onpassealacte.fr/index.php


Description du projet :
A la rencontre d’initiateur, de personne qui sont passées à l’acte dans leur vie. Point de vu individuel. Un projet est intéressant quand la personne peut dire "J’ai pensé ça..., j’ai fait ça..., ça a fait ça..."

Problématique :

- Recrudescence de projets sur le même thème, comment mutualiser ces efforts et les ressources ?
- Comment partager sa base de données
Déjà 10 projets similaires et complémentaires sont en court.
Mathias souhaiterais entamer des stratégies pour la mutualisation des données d’initiatives individuelles avec d’autres plateformes ds le même genre.


Question :

- Un exemple de projet similaire ?
les colibris (militantisme sur le bio, cartographie très riches. Comprendre les enjeux écologiques.)

Mathias prend tous les projets intéressants mais recherche les initiatives qui "vibrent", de qualité, manuellement. Il les sélectionne pour des raisons qualitatives.

- Besoin de support ?
non pas forcément mais d’idées, de video, etc.

- Qu’est-ce que tu fais pas ? Quel projet tu ne prends pas ? risque de dilution de l’identité.
Cherche des personnes entre "l'adulte et l'enfant" : ce qu’ils font entre leur temps de travail et leurs activités de plaisir. Des initiatives non professionnel et non uniquement de plaisir. Quand un individu seul se prend en main sur une valeur, une idée, une décision.

- 10 projets similaires : colibris, dream check, reporter d’espoir (initiative video), home, imagination pour people, 80 hommes pour changer le monde, Imagine (video), ideonymbus, du vert ds les oreilles, partant pour mutualiser, on peut le faire.

Mathias cherche à valoriser les choses de façon clair, vibrante, belle, etc. Approche artistique et qualitative.
L’initiateur du projet témoigne que c’est possible de créer.

- Prise de contact avec les autres projets ?
non pas encore vraiment

- Des projets sont refusés sur la plateforme ?
non tout rentre sauf les coups de cœur qui eux son vraiment choisis.

- Mutualiser, pourquoi faire ?
Pour augmenter la qualité de la sélection de coup de cœur. Et les autres plateformes peuvent aussi prendre ses sélections.

Echange :

OAI-PMH : protocole d’interopérabilité des données pour pouvoir les interroger facilement. Il faut que les données soient stockées de la même manière. Il faut que toutes les données soient organisées de la même manière. Moissonnage des données possibles grâce à des mots clés.

Faire une veille sur les shémas de stockage de données. Il existe des standards qui émergent. Il faut parler le même language que tout le monde. Vielle technique sur les projets matures qui peuvent faire émerger des standards.

Tout mutualiser (en créant des standards) vs démarche éditoriale avec une sélection des initiatives
Il est toujours possible d’éditorialiser sur un projet que l’on aurait récupérer grâce à un format standard de données.
Par exemple, les outils de messagerie on adopté un standard qui leur permet de dialoguer entre eux. Facebook a créé un standard pour pour définir le profile des personnes.

Utiliser un système robot n’est peut être pas l’idéal pour son projet . Voir l’outil pearltree. : pour faire de la « Curation » (se sont les personnes qui sélectionnent). Mutualiser, pour une site très orienté sur l’éditoriale, est-ce utile ?
Attention au temps passé pour sélectionner des projets, qui ne doit pas croitre de façon asymptotique lorsque le nombre de projets augmentent.

Le projet Imagine for people prendrait tout ce qui est possible lors d’une mutualisation mais mettraient en place un système de filtre. Possibilité aussi de faire un système de notation. Les données affichées resteraient stockées chez l’autre. Attention aux droits sur les données que l’on échange.

Discuter avec les différents gestionnaires des plateformes d'initiatives sociales pour voire qui à le même état d’esprit.

Pour Mathias, il faudrait qu'il crée d’abord une identité éditoriale puis un système pour trier des projets mutualisés automatiquement.

Synthèse

Tout humain ou tout robot ?
L’échange de données automatique ou le trie par l’humain (curation). Voir où l’on souhaite se situer sur ce gradient.

Laissé les plus gros projets mettre en place une mutualisation et être attentif pour pouvoir en bénéficier.

Trouver une solution pour trier en même temps que le nombre de projets augmente.

Rester connecter au reste des plateformes et demander aux gens de te révéler des connaissances à eux qui ont des initiatives.

Sélectionner et voir les gens mais rester au courant via les réseaux.

Faire attention à ce que tes données restent interopérables. Faire des balises muettes pour que tes champs soient évolutifs.

Mettre en place des outils de veille.

Attention à la lisibilité de tes projets : interopérables avec les autres BDD.

Possibilité de faire une évaluation par les gens.


Partager

On met la courbe du tps d'investissement par le nombre de données faite par Pierre Colle
Échelle humain vs automatisation ou Tout humain (trie par l’humain) vs tout robot (échange de données automatique)








Remarques :

Pétites à partager.


Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]